Publié le 11/04/19 14:20
RADIO-CANADA

Les films 1991 et À tous ceux qui ne me lisent pas en tête des nominations du GALA QUÉBEC CINÉMA Dimanche le 2 juin

C’est ce matin que Québec Cinéma dévoilait les finalistes aux prix Iris 2019. Cette année, la grande fête du cinéma québécois dédiera une journée entière à la célébration et au rayonnement du talent de celles et ceux qui sont à l’origine de nos films. Dès 16 h le dimanche 2 juin, Karine Gonthier-Hyndman et Guillaume Lambert donneront le coup d’envoi des festivités avec le GALA ARTISANS QUÉBEC CINÉMA, en direct et sans pause publicitaire sur ICI ARTV et au Radio-Canada.ca/galaquebeccinema. La fête se poursuivra à 20 h, avec le GALA QUÉBEC CINÉMA animé par Guylaine Tremblay et Édith Cochrane, en direct sur ICI TÉLÉ et sur Radio-Canada.ca/galaquebeccinema.

Ce sont 46 longs métrages de fiction, 35 longs métrages documentaires, 25 courts métrages d’animation et 25 courts métrages de fiction qui ont été évalués au cours des dernières semaines pour la nomination d’un total de 188 finalistes. Rappelons que, pour les Iris de la catégorie long métrage de fiction, plus de 1 200 membres votants issus de l’industrie cinématographique ont allié leur voix à celles du jury, lors d’un premier tour de vote pondéré à 50/50.

« L’année 2018 illustre encore une fois la grande diversité et le talent foisonnant de notre cinéma. Avec des œuvres matures et une relève forte, ce sont quatre générations de cinéastes et d’artisans en pleine possession de leurs moyens que nous célèbrerons tous ensemble, le 2 juin prochain. Le Québec peut être fier de son cinéma national et le Gala vient contribuer au rayonnement de nos talents et à ce que nos films soient toujours plus vus et appréciés des Québécois » remarque la directrice générale de Québec Cinéma, Ségolène Roederer. « Je suis également enchantée de la forte réponse des membres votants à notre nouveau système de votation pour le choix des finalistes. 1200 votes, c’est énorme et cela montre l’intérêt du milieu pour son Gala. »

LES FINALISTES
C’est le film 1991 de Ricardo Trogi qui mène le bal avec un total de 16 nominations, incluant notamment Meilleur film, Meilleure réalisation, Meilleur scénario et Meilleure interprétation masculine dans un premier rôle (Jean-Carl Boucher). À tous ceux qui ne me lisent pas de Yan Giroux le suit de près avec 12 nominations dont Meilleur film, Meilleure réalisation et Meilleur scénario. La Bolduc de François Bouvier est pour sa part nommé 11 fois et se retrouve, entre autres, dans les catégories Meilleur film, Meilleure interprétation féminine dans un premier rôle (Debbie Lynch-White) et Meilleure direction de la photographie.

Répertoire des villes disparues de Denis Côté, est en lice pour dix Iris, incluant Meilleur film, Meilleure réalisation, Meilleure interprétation féminine dans un premier rôle (Josée Deschênes) et Meilleure interprétation féminine dans un rôle de soutien (Larissa Corriveau). Une colonie de Geneviève Dulude-De Celles s’illustre quant à lui dans 9 catégories dont Meilleur film, Meilleure réalisation, Meilleur scénario et Meilleure interprétation masculine dans un rôle de soutien (Robin Aubert). Mentionnons aussi qu’Émilie Bierre, Irlande Côté et Jacob Whiteduck-Lavoie se retrouvent tous les trois dans la course pour l’Iris de la Révélation de l’année.

La grande noirceur de Maxime Giroux fait bonne figure avec huit nominations incluant notamment Meilleur film, Meilleure réalisation, Meilleure direction artistique et Meilleure direction de la photographie. La disparition des lucioles de Sébastien Pilote est en lice pour six Iris dont Meilleure interprétation féminine dans un premier rôle (Karelle Tremblay), Meilleure interprétation masculine dans un premier rôle (Pierre-Luc Brillant), Meilleur son et Meilleure musique originale.

Genèse de Philippe Lesage est pour sa part nommé dans cinq catégories incluant Meilleur film, Meilleure interprétation masculine dans un premier rôle (Théodore Pellerin) et Meilleure interprétation masculine dans un rôle de soutien (Pier-Luc Funk). La Chute de l’empire américain de Denys Arcand se distingue dans les catégories Meilleure interprétation masculine dans un rôle de soutien (Vincent Leclerc), Révélation de l’année (Maripier Morin) et Film s’étant le plus illustré à l’extérieur du Québec.

Dans cette course aux prix Iris 2019, La chute de Sparte de Tristan Dubois et Sashinka de Kristina Wagenbauer récoltent respectivement trois nominations. Les films Avant qu’on explose de Rémi
St-Michel, La Course des tuques de Benoit Godbout et François Brisson, Dérive de David Uloth et Nous sommes Gold d’Éric Morin sont pour leur part nommés dans deux catégories. Allure de Carlos et Jason Sanchez, Dans la brume de Daniel Roby, Eye on Juliet de Kim Nguyen, Origami de Patrick Demers ainsi que Les salopes ou le sucre naturel de la peau obtiennent de leur côté une nomination chacun.

En tout, 20 longs métrages de fiction des 46 films éligibles s’illustrent dans au moins une catégorie pour un prix Iris.

PRIX DU PUBLIC
Québec Cinéma invitera le public à voter pour son film favori parmi les cinq films ayant enregistré le plus d’entrées dans les salles du Québec durant la période d’éligibilité du Gala. Le film lauréat de l’Iris Prix du public sera dévoilé en direct lors du GALA QUÉBEC CINÉMA.

Les films finalistes sont : 1991 de Ricardo Trogi, La Bolduc de François Bouvier, La Chute de l’empire américain de Denys Arcand, La Course des tuques de Benoit Godbout et François Brisson, ainsi que La disparition des lucioles de Sébastien Pilote

MEILLEUR PREMIER FILM
Rappelons qu’un tout nouveau prix sera remis dans le cadre du Gala Québec Cinéma : l’IRIS DU MEILLEUR PREMIER FILM. Cette récompense destinée à valoriser la relève sera remise à un(e) cinéaste pour la qualité de son premier long métrage de fiction. L’artiste récipiendaire sera déterminé par le jury du Gala sur les 18 œuvres éligibles cette année. Le ou la cinéaste lauréat(e) sera annoncé(e) en direct le 2 juin prochain.

LE DOCUMENTAIRE
Dans la section documentaire, le film Cielo d’Alison McAlpine arrive en tête avec quatre nominations : Meilleur film documentaire, Meilleure direction de la photographie, Meilleur son et Film s’étant le plus illustré à l’extérieur du Québec; catégorie qui s’ouvre aux longs métrages documentaires cette année. Anote’s Ark de Matthieu Rytz, L’autre Rio d’Émilie Beaulieu-Guérette et Pauline Julien, intime et politique sont pour leur part respectivement nommés dans trois catégories. A Sister’s Song de Danae Elon est dans la course pour l’Iris de la Meilleure direction de la photographie et du Meilleur montage. Les lettres de ma mère de Serge Giguère se retrouve lui aussi dans deux catégories, Meilleur montage et Meilleur son. Finalement, les films Ceux qui viendront, l’entendront de Simon Plouffe, Des histoires inventées de Jean-Marc E.Roy, Innu Nikamu : Chanter la résistance de Kevin Bacon Hervieux et New Memories, de la regrettée Michka Saäl, obtiennent quant à eux une nomination.

NOTRE CINÉMA SUR LA SCÈNE INTERNATIONALE
Le cinéma québécois a beaucoup voyagé et s’est démarqué partout à travers le monde cette année. Grâce à un système de pondération qui tient notamment compte des territoires hors Québec où le film a été distribué, du nombre de sélections dans les festivals internationaux et des prix remportés depuis la sortie du film jusqu’au 31 mars 2019, cinq longs métrages sont considérés pour l’IRIS DU FILM S’ÉTANT LE PLUS ILLUSTRÉ À L’EXTÉRIEUR DU QUÉBEC : La Chute de l’empire américain de Denys Arcand, Cielo d’Alison McAlpine, La Course des tuques de Benoit Godbout et François Brisson, La disparition des lucioles de Sébastien Pilote et Eye on Juliet de Kim Nguyen.

LES COURTS MÉTRAGES
Dans la catégorie MEILLEUR COURT MÉTRAGE DE FICTION, nous retrouvons les films Brotherhood de Meryam Joobeur, Fauve de Jérémy Comte, Lunar-Orbit Rendezvous de Mélanie Charbonneau, Milk de Santiago Menghini et Mon Boy de Sarah Pellerin. Du côté de L’IRIS DU MEILLEUR COURT MÉTRAGE D’ANIMATION, les finalistes sont Bone Mother de Dale Hayward et Sylvie Trouvé, La chambre des filles de Claire Brognez, Mais un oiseau ne chantait pas de Pierre Hébert, Not Your Panda de Tigris Alt Sakda et Le sujet de Patrick Bouchard.

IRIS HOMMAGE 2019
Le Gala Québec Cinéma souligne annuellement le travail d’une personnalité dont les réalisations marquent autant le public que l’histoire et l’évolution de notre industrie. Le ou la récipiendaire de l’IRIS HOMMAGE 2019 a été sélectionné suite à la recommandation unanime du Comité de représentation professionnelle de l’organisation (CRP), constitué de l’Association canadienne des distributeurs et exportateurs de films (ACDEF), l’Association des directeurs de casting (ADCQ), l’Alliance québécoise des techniciens de l’image et du son (AQTIS), l’Association québécoise de la production médiatique (AQPM), l’Association des réalisateurs et réalisatrices du Québec (ARRQ), Le Conseil du Québec de La Guilde canadienne des réalisateurs (CQGCR), le Regroupement des distributeurs indépendants de films du Québec (RDIFQ), la Société professionnelle des auteurs et des compositeurs du Québec (SPACQ), la Société des auteurs de radio, télévision et cinéma (SARTEC), l’Union des artistes (UDA), le Visual Effects Society (VES) et le Writers Guild of Canada (WGC). Le ou la récipiendaire de l’IRIS HOMMAGE 2019 sera annoncé au mois de mai prochain.

LE DEUXIÈME TOUR DE VOTE DÉBUTE AUJOURD’HUI
Les finalistes des 18 prix Iris récompensant les longs métrages de fiction seront soumis dès aujourd’hui aux membres votants, qui détermineront les grands gagnants de ces catégories. Comme lors du premier tour, ceux-ci pourront profiter de la plateforme de visionnement mise à leur disposition. Par ailleurs, un jury composé d’artistes et de professionnels nommés par les associations siégeant au Comité de représentation professionnelle (CRP) de Québec Cinéma devra, pour sa part, déterminer les lauréat(e)s dans les catégories documentaires et courts métrages.

BILLETS EN VENTE DÈS MAINTENANT
Les billets pour le GALA ARTISANS et le GALA QUÉBEC CINÉMA sont en vente dès maintenant sur quebeccinema.ca. Une promotion exclusive à 15 % de rabais est valable jusqu’au 25 avril.

Le GALA ARTISANS QUÉBEC CINÉMA animé par Karine Gonthier-Hyndman et Guillaume Lambert sera diffusé en direct de la Société des arts technologiques [SAT] le dimanche 2 juin, dès 16 h sur ICI ARTV. Herby Moreau et Claudine Prévost animeront le tapis rouge du Gala Québec Cinéma, afin de partager toute l’effervescence et la fébrilité qui règnera sur place. Le public est donc convié dès 19 h 30 sur ICI TÉLÉ pour ne rien manquer des festivités entourant cette grande célébration du cinéma d’ici. Animé par Guylaine Tremblay et Édith Cochrane, le GALA QUÉBEC CINÉMA suivra à 20 h, en direct du Studio 42 de la Maison de Radio-Canada. Le duo Herby Moreau et Claudine Prévost sera de retour par la suite à la barre de l’après-gala du Gala Québec Cinéma diffusée en exclusivité sur ICI ARTV. Le tapis rouge du Gala Québec Cinéma, le GALA ARTISANS et le GALA QUÉBEC CINÉMA ainsi que l’après-gala du Gala Québec Cinéma seront aussi diffusés en direct sur le web au Radio-Canada.ca/galaquebeccinema. Le Gala sera également rediffusé sur TV5Monde dans tous les pays affiliés, touchant ainsi un immense public ici et ailleurs.

Le GALA ARTISANS QUÉBEC CINÉMA est une présentation de Radio-Canada et Québec Cinéma et une production de Groupe Fair Play. Le GALA QUÉBEC CINÉMA est une coproduction de Radio-Canada et de Québec Cinéma, représenté par Groupe Fair Play.

Pour ne rien manquer du Gala Artisans et du Gala Québec Cinéma : #GalaCinéma
Facebook | Twitter | Instagram | Vimeo | YouTube | quebeccinema.ca

DE PRÉCIEUSES COLLABORATIONS
Québec Cinéma remercie chaleureusement les commanditaires et partenaires principaux du Gala Québec Cinéma 2019 : Radio-Canada, Téléfilm Canada, le Fonds des talents, la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC), le Ministère de la Culture et des Communications, le Fonds Québecor, MELS, la Banque Nationale, Netflix et Globalex. Un merci spécial aux associations professionnelles partenaires du Gala : l’AQTIS, l’AQPM, La Guilde des réalisateurs et la SARTEC, ainsi qu’à Annexe Communications, CTVM.info, Qui fait Quoi et à tous les partenaires du SPRINT Gala. Québec Cinéma tient également à remercier les associations professionnelles membres du CRP pour leur soutien indéfectible.

LE GALA QUÉBEC CINÉMA
Grande remise de prix télévisuelle, le Gala Québec Cinéma récompense les œuvres et le talent des artistes à l’origine de nos films. Le Gala qui rejoint un vaste public ici et à l’international, célèbre toute la richesse, la force et la singularité des films d’ici. En raison de sa portée considérable, il constitue l’un des plus importants vecteurs de promotion du cinéma québécois.

- 30 -

Voir les contenus reliés