Publié le 05/12/18 14:28
ICI TÉLÉ

Demain à ENQUÊTE - L'ayahuasca : potion magique et potion tragique Jeudi 6 décembre 2018 à 21 h

DEMAIN À ENQUÊTE

AYAHUASCA: POTION MAGIQUE ET POTION TRAGIQUE

ENQUÊTE SUR UN HALLUCINOGÈNE QUI GAGNE EN POPULARITÉ

Mercredi 5 décembre 2018 – Une boisson hallucinogène préparée en Amazonie gagne un nombre croissant d’adeptes aux quatre coins du monde. Pour ceux-ci, comme le chanteur Sting, elle permet à la fois de se recentrer tout en étant en contact avec le cosmos, mais pour certaines personnes, l’expérience peut mal tourner. La journaliste Johanne Faucher et le réalisateur Alain Abel nous font découvrir diverses facettes de l’ayahuasca et de son impact au Canada malgré son illégalité. Le reportage AYAHUASCA : POTION MAGIQUE ET POTION TRAGIQUE sera diffusé dans le cadre d’ENQUÊTE, demain, le jeudi 6 décembre à 21 h sur ICI TÉLÉ.

L’ayahuasca est intimement liée au chamanisme traditionnel du Pérou, et sa consommation se fait souvent en petit groupe sous la conduite d’un chamane. Cette décoction amère hallucinogène est non seulement légale dans ce pays, mais elle suscite un attrait touristique considérable et un commerce florissant, au point où des paysans s’improvisent chamanes pour profiter de la manne.

Si d’aucuns affirment s’être retrouvés en réglant des problèmes de dépendance, de manque d’estime de soi ou de dépression grâce à l’ayahuasca, des Canadiens ont vécu son côté sombre comme Jennifer Logan, touriste de 32 ans morte au Pérou, Joshua Stevens, qui a dû tuer un compagnon en crise pour sauver sa propre vie, et Sebastian Woodroffe, lynché par des villageois après avoir abattu une vieille chamane très admirée. Si des psychiatres considèrent qu’on devrait reconnaître les pouvoirs de l’ayahuasca comme traitement alternatif, d’autres rappellent qu’à l’instar des hallucinogènes, elle est très dangereuse pour des personnes présentant des symptômes de bipolarité ou de schizophrénie.

ENQUÊTE s’est intéressée à la présence de l’ayahuasca au Canada. On a constaté qu’elle est consommée dans la clandestinité par des adeptes qui l’utilisent dans une démarche spirituelle. Certains font discrètement la promotion des cérémonies chamaniques à l’ayahuasca sur Facebook. On a aussi rencontré la responsable d’un des deux groupes religieux de Montréal qui ont obtenu l’autorisation d’en importer en vertu d’une dérogation de Santé Canada. Celle-ci a été concédée au nom du respect de la liberté religieuse garantie par la Constitution.

AYAHUASCA: POTION MAGIQUE ET POTION TRAGIQUE, un reportage d’un grand intérêt réalisé en collaboration avec CBC, à voir à ENQUÊTE demain, le jeudi 6 décembre à 21 h et samedi à 13 h sur ICI TÉLÉ, ainsi que le samedi à 20 h sur ICI RDI et sur ICI TOU.TV. On trouve aussi un dossier en lien avec le reportage sur Radio-Canada.ca/enquete.

Animatrice : Marie-Maude Denis
Réalisateur-coordonnateur : Emmanuel Marchand
Rédactrice en chef : Claudine Blais

- 30 -