Publié le 29/06/18 15:04
ICI TOU.TV EXTRA

CHEVAL-SERPENT: Dès aujourd'hui sur ICI TOU.TV EXTRA

Mercredi 27 juin 2018 – Dorice McQuaid (Sophie Prégent) et David Gauthier (Guillaume Lemay-Thivierge) plaident non coupable à des accusations de possession de drogue et d’une arme à feu. Ils obtiennent leur libération à condition de ne pas quitter le pays et de se présenter devant la Cour. Le Cheval-Serpent est temporairement fermé alors que s’amorce la deuxième saison de CHEVAL-SERPENT qui comprend 10 épisodes mis en ligne dès aujourd’hui sur ICI TOU.TV EXTRA.

CHEVAL-SERPENT est une idée originale et un scénario de l’auteure Danielle Trottier. La deuxième saison est réalisée par Rafaël Ouellet (NOUVELLE ADRESSE I, II et III, FATALE-STATION, RUPTURES IV, BLUE MOON III). La dramatique est produite par Fabienne Larouche et Michel Trudeau pour Aetios Productions.

Dorice est très affectée par la hargne de Laurent Saint-Pierre (Daniel Parent) à l’égard de son établissement. Elle décide de se retirer de la gestion du bar et de confier à Simone (Catherine Saint-Laurent) les responsabilités qu’elle occupait. Elle quitte Montréal pour se réfugier à la campagne avec Dominique (Élise Guilbault). Elles se font croire qu’elles vont « faire un jardin » magnifique qui va leur permettre de profiter des prochaines et dernières années de vie de Dominique.

Les premiers symptômes de la SLA s’insinuent dans son corps. Elle le cache du mieux qu’elle peut, elle ne veut pas être regardée comme une mourante. Dorice se croit capable de jouer à l’infirmière, mais ce n’est pas ce que Dominique souhaite.

Pour David, il est hors de question de laisser Laurent Saint-Pierre fermer son bar. Il cherche et trouve le moyen de rouvrir les portes de l’établissement avec l’aide de deux avocats chevronnés : Barthelémy Cohen (Andreas Apergis) juriste en droit criminel très respecté et Karina Lahoud (Laila Thibeault-Louchem), une avocate spécialisée en responsabilité civile et professionnelle.

Simone devient la partenaire témoin du combat de David pour garder le bar ouvert. Elle tente de donner un nouveau souffle à l’établissement. Elle veut renouveler le genre. Odile (Louise Portal) se réfugie de plus en plus dans l’alcool, ce qui lui permet d’oublier que l’homme qu’elle a tant aimé est décédé. Elle n’a pas beaucoup d’espoir de recevoir ce qu’il lui a laissé en héritage.

Laurent Saint-Pierre croit qu’il a gagné la partie. Selon lui, le Cheval-Serpent est rayé de la carte de l’offre culturelle de Montréal. Il crie victoire. Il tente de concentrer ses énergies et ses pensées à la gestion de la ville de Montréal et à la venue de son troisième enfant. Mais il est hanté par le meurtre de son père, ce qui l’amène insidieusement dans un sentiment de culpabilité quasi permanent. Il se construit une double vie à l’insu de sa femme Anne (Marianne Farley) et de sa mère Margaret (Marie Tifo). Il prend de plus en plus de risques.

Les danseurs, Julien (Alexandre Landry), Mustang (Sacha Charles), Angel (Randy Simons), Franck (Claude Bégin) et Pete (Francisco Randez), vivent difficilement le fait que leurs patrons soient mis sous enquête. Ils craignent pour l’avenir de l’établissement.

La vie secrète de Bernard Saint-Pierre (Paul Savoie) continue de peser lourdement sur la guerre à finir qui oppose tous les personnages, mais bien d’autres secrets surgiront au fil de dix épisodes fertiles en rebondissements de toutes sortes.

- 30 -