Publié le 16/04/18 06:55
ICI RDI

Le ROUNDUP face à ses juges en primeur aux GRANDS REPORTAGES Les lundis 16 et mardi 17 avril à 20 h.

Lundi 16 avril 2018 – Commercialisé sous la marque Roundup, le glyphosate désigne l’agent actif du pesticide le plus utilisé au monde dans les champs et les jardins. Il serait cancérigène de l’avis de nombreux experts. Le documentaire LE ROUNDUP FACE À SES JUGES de Marie-Monique Robin témoigne d’une initiative citoyenne internationale visant à mettre en lumière les conséquences désastreuses de ce produit, en regard de l’inaction des gouvernements. Il est présenté en deux parties aux GRANDS REPORTAGES d’ICI RDI, les lundis 16 et mardi 17 avril à 20 h.

Le documentaire offre le récit du procès citoyen qui s’est tenu devant des juges de renommée internationale les 15 et 16 octobre 2016 à La Haye. L’histoire des témoins filmés chez eux dans leurs pays respectifs (France, États-Unis, Argentine, Sri Lanka…) nous plonge dans la réalité de leur combat et de leurs souffrances : asthme, diabète et cancers des populations vivant à proximité des champs de soja transgénique en Argentine; maladie du rein chez les paysans des rizières au Sri Lanka (seul pays ayant banni le glyphosate de son territoire); malformation et stérilité des animaux nourris aux OGM, etc. On croit que le glyphosate rend malade ou tue sols, plantes, animaux et humains, car l’herbicide se retrouve partout dans l’air, l’eau, la terre, les aliments…

Ayant été reconnu comme « cancérigène probable » par le Centre international de recherche sur le cancer, le produit serait aussi un perturbateur endocrinien, un puissant antibiotique et un chélateur de métaux, rendant plusieurs métaux lourds solubles dans l’eau. Il y a un an le 18 avril 2017, à la suite du procès sous la présidence de la juge Tulkens, le tribunal a livré son verdict sous forme d’une opinion juridique. Les juges ont considéré que Monsanto n’agit pas en conformité avec les droits de l’homme fondamentaux… Mentionnons qu’en novembre 2017, après plusieurs votes sans majorité, l’Union européenne renouvelait l’homologation du produit pour cinq ans, comparativement aux dix proposés à l’origine.

Le mois dernier, ce film recevait le Prix du 25e Festival international du grand reportage d’actualité et du documentaire de société (FIGRA) à Saint-Omer en France.

Production : Point du jour international
Réalisateur-coordonnateur : Georges Amar

- 30 -