X
Publié le 12/01/18 15:00
ICI ARTV | ICI RADIO-CANADA TÉLÉ

MONTRÉAL LA BLANCHE Un film attachant au cœur de la diversité EN PRIMEUR SUR ICI ARTV ET ICI RADIO-CANADA TÉLÉ

MONTRÉAL LA BLANCHE

UN FILM ATTACHANT AU CŒUR DE LA DIVERSITÉ
EN PRIMEUR SUR ICI ARTV ET ICI RADIO-CANADA TÉLÉ

Vendredi 12 janvier 2018 – Sorti en salle en mars 2016, MONTRÉAL LA BLANCHE de Bachir Bensaddek pose un regard à la fois lucide et attachant sur la réalité de deux immigrants algériens de première génération, confrontés au déracinement. Ce drame psychologique mettant en vedette Rabah Aït Ouyahia et Karina Aktouf (dont le talent remarquable a été salué par la critique) sera diffusé en primeur dans sa version originale française et arabe avec sous-titres français, dans le cadre de NOTRE CINÉMA sur ICI ARTV le dimanche 14 janvier à 21 h et le jeudi 18 janvier à 22 h, sur ICI RADIO-CANADA TÉLÉ le vendredi 19 janvier à 23 h et également sur ICI TOU.TV EXTRA dès le dimanche 14 janvier à 18 h 30.

L’histoire se résume ainsi : Le soir de Noël, qui tombe en plein mois du Ramadan, les destins de deux Algériens d’origine convergent momentanément pour faire resurgir un passé dont ils se croyaient débarrassés. Amokrane (Rabah Aït Ouyahia), un chauffeur de taxi, fuit la maison et toute forme de festivités sous le prétexte que la soirée peut être très lucrative. Il prend à son bord Kahina (Karina Aktouf), une jeune professionnelle un peu perdue qui tente de rejoindre son ex-mari pour récupérer sa fille. Amokrane reconnaît en elle son idole, une ancienne vedette de la pop en Algérie, qu’il croyait morte. La nuit et le taxi seront le théâtre du choc de leurs deux drames, de leurs deux solitudes. Dans le rétroviseur, l’Algérie resurgit, s’immisce dans tous les silences, avec son cortège d’ombres et de douleurs que l’on croyait enfouies sous les neiges de Montréal.

Pour Marc-André Lussier de La Presse, « la réussite de ce film de facture modeste tient aussi beaucoup à la qualité d’interprétation. » Dans Le Devoir, Odile Tremblay loue le film en ces termes : « Ce film généreux, rempli de silences et de finesse, bien joué, aux images superbes, invite à tous les apaisements. », alors que dans 24 Images, Helen Faradji conclut : « Attentif et sensible, généreux et ouvert, MONTRÉAL LA BLANCHE fait la preuve tangible que cette diversité des regards, régulièrement appelée de nos vœux pieux, n’est pas qu’un objectif gouvernemental bien-pensant. Elle est ce qui nous ouvre les yeux sur notre réalité. Elle est ce qui nous aide à mieux comprendre notre monde. » D’ailleurs, la critique de cinéma Helen Faradji, qui présente chaque mois ses coups de coeur cinématographiques sur le blogue d’ICI ARTV, recommande aux cinéphiles, dans sa première capsule de l’année 2018 disponible sur le site ici.artv.ca, de démarrer l’année en lion en regardant ce film!

Mentionnons que la diffusion du film est précédée d’une capsule dans laquelle le réalisateur Bachir Bensaddek et l’acteur Rabah Aït Ouyahia mettent en contexte l’expérience du film. Cette capsule est aussi disponible dans la Zone Cinéma du site Radio-canada.ca.

- 30 –
Renseignements :
Hélène Beauséjour | Chaînes spécialisées de Radio-Canada
514-597-3882 | helene.beausejour@radio-canada.ca