X
Publié le 16/05/18 12:00
ICI MUSIQUE

Les révélations RADIO-CANADA 2018-2019 Hubert Lenoir, Nicolas Ellis, Gentiane MG et Nomad’Stones

LES RÉVÉLATIONS RADIO-CANADA 2018-2019
HUBERT LENOIR, NICOLAS ELLIS,
GENTIANE MG et NOMAD’STONES

Le mercredi 16 mai 2018 – Ils ont du talent, ils ont une vision toute particulière de la musique et de comment l’interpréter, ils sont appelés à un brillant avenir sur la scène musicale. Pour preuve, leur feuille de route déjà fort impressionnante! Ils sont les Révélations 2018-2019 et Caroline Jamet, directrice générale Radio, Audio & Grand Montréal, a le plaisir aujourd’hui de les dévoiler : Hubert Lenoir en chanson, Nicolas Ellis en musique classique, Gentiane MG en jazz et Nomad’Stones en musique du monde.

« Le programme des Révélations Radio-Canada a pour objectif d’offrir à de jeunes artistes un soutien et un rayonnement dans leur carrière qui s’amorce en mettant à contribution les plateformes et partenariats du diffuseur public. Année après année, les Révélations Radio-Canada sont le reflet de l’effervescence de la vie musicale et nous sommes particulièrement fiers de la place de choix qu’occupent bon nombre de nos lauréats, depuis 11 ans, sur la scène nationale et même internationale, » précise Caroline Jamet.

Choisies par un comité d’experts dans chacune des quatre catégories, les Révélations seront accompagnées tout au long de l’année par ICI MUSIQUE et recevront une visibilité accrue dans les festivals et événements partenaires de Radio-Canada, qu’on pense aux Francos de Montréal, au Festival du Voyageur à Winnipeg ou au Festival International de Jazz de Montréal. De plus, ils seront en vedette dans une émission télé spéciale 100 % RÉVÉLATIONS en compagnie de quatre anciennes Révélations :* Émile Bilodeau, Philippe Brach, Laurence Nerbonne et Klô Pelgag*, qui passeront le relais aux nouveaux venus. Sous la direction musicale de Philippe Brault, l’émission sera diffusée le vendredi 25 mai à 22 h sur ICI ARTV et le samedi 26 mai à 20 h sur ICI RADIO-CANADA TÉLÉ.

Découvrez dès maintenant les Révélations Radio-Canada 2018-2019 en visitant ICIMUSIQUE.CA/revelations. Vous y retrouverez un blogue, des photos, des actualités ainsi qu’une vidéo d’une prestation musicale, une production ICI MUSIQUE.

HUBERT LENOIR
CHANSON

Cette année, le choix de la Révélation Radio-Canada en chanson s’imposait. Hubert Lenoir est apparu comme un beau soleil de juillet en février avec Darlène, une œuvre multidisciplinaire aussi réjouissante qu’inattendue. La création mystérieuse, qu’il qualifie d’opéra post-moderne, a reçu un accueil à la hauteur de son audace incandescente, tant de la critique que du public. Hubert Lenoir a 23 ans. Très tôt, il a abandonné l’école pour se consacrer à l’art, d’abord comme amuseur public, ensuite à la tête du groupe The Seasons, qui a connu un succès instantané et l’a entraîné dans une tournée de près de deux ans, de Berlin à Los Angeles en passant par Baie-Saint-Paul. En février 2018, il a lancé l’album concept Darlène, réalisé en symbiose avec le roman de son amoureuse, Noémie D. Leclerc. L’univers se veut théâtral avec juste ce qu’il faut de pop accrocheuse et raffinée, résultat de nombreuses influences : le jazz, le soul, le rock, progressif et psychédélique.

Quel est l’endroit sur Terre (ou ailleurs) où Hubert rêve de se produire en spectacle? J’aimerais faire un spectacle à l’intérieur de moi-même.

NICOLAS ELLIS
MUSIQUE CLASSIQUE

Grande première dans l’histoire du programme Révélation Radio-Canada : un chef d’orchestre est nommé dans la catégorie musique classique! Nicolas Ellis a l’étoffe d’un grand maestro et il se voit déjà diriger des orchestres ailleurs dans le monde, comme l’un de ses mentors, Yannick Nézet-Séguin. À 26 ans, il est le directeur artistique et fondateur de l’Orchestre symphonique de l’Agora, doté d’un important mandat artistique et social, ainsi que le collaborateur artistique de Yannick Nézet-Séguin à l’Orchestre métropolitain pour les deux prochaines années. Nicolas a déjà eu la chance de travailler auprès de chefs tels que Robert Spano, Leonard Slatkin, Hugh Wolff, Johannes Debus et Gianluigi Gelmetti, et il a participé à une classe de maître avec le chef Louis Langrée et la Camerata Salzburg. Nicolas a appris le piano à 7 ans, puis s’en est suivi des études en musique, jusqu’à la maîtrise en direction d’orchestre à McGill sous la direction d’Alexis Hauser. En 2015, il a remporté le prix Heinz Unger du Conseil des Arts de l’Ontario qui vise à reconnaître le talent d’un chef d’orchestre canadien en début de carrière et, en 2017, la bourse de carrière Fernand-Lindsay.

Qu’est-ce que les gens ne savent pas encore de Nicolas et qu’il est prêt à dévoiler? J’ai participé à des camps d’échecs quand j’étais jeune… geek de même!

GENTIANE MG
JAZZ
Comme de nombreux pianistes jazz (Keith Jarrett, Oliver Jones, ainsi que nos anciennes Révélations jazz Emie R Roussel et Guillaume Martineau, pour ne nommer que ceux-là), c’est par l’étude de la musique classique que Gentiane est arrivée au jazz, cette langue musicale qui lui permet d’improviser et, ainsi, d’explorer les territoires sauvages de son imaginaire. Et c’est au Conservatoire de musique de Chicoutimi que Gentiane a écrit le premier chapitre de son parcours artistique, marqué par quelques prix et bourses au passage. Ensuite, elle a pris la direction de Montréal, plus précisément du Cégep de Saint-Laurent, où elle a attrapé la piqûre du jazz. Gentiane a ensuite obtenu une bourse à l’Université McGill, où elle a fait la rencontre des musiciens qui sont, depuis 2014, les membres de son trio : le contrebassiste Levi Dover et le batteur Louis-Vincent Hamel. Le Gentiane MG Trio a lancé son premier album au printemps 2017, qui s’intitule Eternal Cycle.

Projet fou : Gentiane a carte blanche pour créer le spectacle de ses rêves, mais elle doit recruter une tête d’affiche. Qui? Et pourquoi? Je pense que ce serait un duo à deux pianos avec Brad Mehldau. Ce serait probablement l’expérience musicale la plus enrichissante et surréaliste à laquelle je pourrais penser!

NOMAD’STONES
MUSIQUE DU MONDE

En cette époque socialement et politiquement tumultueuse, marquée par des moments d’actualité désolants, la présence d’artistes optimistes et rêveurs comme Nomad’Stones est de l’ordre de l’essentiel. Formé à Montréal, le groupe se veut le reflet positif du monde actuel, où les différentes cultures se côtoient et se nourrissent dans un climat harmonieux et inspirant. En résulte une musique vibrante et rassembleuse qui, sous le signe de l’unité, accueille le chaâbi, le jazz manouche, le rock et le reggae. Nomad’Stones est mené par deux musiciens venus d’ailleurs : l’auteur-compositeur-interprète et guitariste d’origine algérienne Chakib Kouidri et la violoniste d’origine française Elsa Corgié. Marylène Messier (clarinette, saxophone et flûte), Tacfarinas Kichou (percussions), Mourad Benfodil (basse) et Sylvain Plante (batterie) viennent compléter la mosaïque culturelle à l’image de Montréal. En 2015, le groupe a remporté le prix Ali Maâchi, décerné par le ministère de la Culture d’Algérie. Un an plus tard, il est reparti avec le Syli de bronze de la musique du monde. Leur premier album, au titre idoine, Et le monde danse, est sorti en avril 2017.
*
Comment est né Nomad’Stones et d’où vient le nom?* Le mot nomade sous-entend l’idée de liberté, de voyage, de découvertes et de rencontres réalisées au cours de notre vie. Quant à stones, il fait référence aux premières pierres de l’existence, aux racines qui sont à la base de chaque vie. Nomad’Stones est né de la rencontre de ces idées.

Depuis 11 ans déjà, le programme des RÉVÉLATIONS RADIO-CANADA a salué plus de 50 artistes de grand talent. Découvrez-les dès maintenant sur ICIMUSIQUE.CA/revelations ainsi que sur ICI ARTV et ICI RADIO-CANADA TÉLÉ dans le cadre de l’émission 100% RÉVÉLATIONS.

- 30 -

Site web