Publié le 07/11/18 13:54
ICI TÉLÉ

Demain à ENQUÊTE - OPIOÏDES : le marketing d'une épidémie Jeudi 8 novembre 2018 à 21 h

DEMAIN À ENQUÊTE

OPIOÏDES : LE MARKETING D’UNE ÉPIDÉMIE

Mercredi 7 novembre 2018 – L’explosion du nombre de décès liés à des surdoses montre que les opioïdes contenus dans des médicaments antidouleur sont loin d’être sans danger. Mais depuis plus de vingt ans, un marketing agressif de compagnies pharmaceutiques s’est employé à minimiser ou nier ce danger dans le traitement des douleurs chroniques, comme le constatent la journaliste Chantal Lavigne et la réalisatrice Johanne Bonneau dans un reportage diffusé à ENQUÊTE, demain, le jeudi 8 novembre à 21 h sur ICI TÉLÉ.

Conscients des risques de dépendance, les médecins ont longtemps réservé les opioïdes aux patients des soins palliatifs. Cela a changé dans les années 90, notamment avec la mise en marché, en 1996, de l’OxyContin, un médicament dont l’action s’étend sur douze heures, élaboré par la société Purdue Pharma. Alors que la population et le corps médical sont plus soucieux de soulager la douleur des patients qui souffrent, une campagne de promotion agressive se déploie. Elle est fondée en grande partie sur des affirmations à l’effet que le médicament ne provoque pas la dépendance, d’une part à cause de son action lente et d’autre part parce que les patients qui s’en servent pour traiter la douleur ne développeraient pas de dépendance. En 2007, Purdue Pharma et trois de ses anciens dirigeants ont plaidé coupables en cour fédérale américaine à des accusations de publicité mensongère et ont dû payer des amendes totalisant quelque 600 millions de dollars.

L’efficacité du marketing des compagnies pharmaceutiques au fil des ans n’est sans doute pas étrangère au fait que le Canada représente le deuxième pays au monde en matière de consommation d’opioïdes sur ordonnance par habitant.

Les victimes potentielles sont de deux ordres. Dune part, les patients souffrant de douleurs chroniques qui développent une dépendance. ENQUÊTE nous présente le cas d’un camionneur gravement blessé au dos pendant la crise du verglas qui avait été soulagé de cette manière, mais que la consommation sans cesse croissante d’antidouleurs a mené dans un centre de désintoxication. D’autre part, les toxicomanes qui ont vite trouvé la manière de convertir ces comprimés pour s’injecter leur substance active. Pour plusieurs, la prescription presque courante d’opioïdes depuis des années a nettement contribué à gonfler l’offre de ces substances, et en particulier du fentanyl, sur le marché noir.

Opioïdes, le marketing d’une épidémie, un reportage révélateur à ENQUÊTE demain, le jeudi 8 novembre à 21 h et samedi à 13 h sur ICI TÉLÉ ainsi que samedi à 20 h sur ICI RDI. On trouve aussi un dossier en lien avec le reportage sur Radio-Canada.ca/enquete.

Animatrice : Marie-Maude Denis
Réalisateur-coordonnateur : Emmanuel Marchand
Rédactrice en chef : Claudine Blais

- 30 -