Publié le 07/09/17 09:50
ICI RDI

En primeur aux GRANDS REPORTAGES : la série documentaire exceptionnelle VIETNAM

Vietnam
télécharger
Galerie
  • Vietnam

Mise à jour des dates de diffusion

VIETNAM

UNE SÉRIE DOCUMENTAIRE EXCEPTIONNELLE DE KEN BURNS ET LYNN NOVICK
EN PRIMEUR AUX GRANDS REPORTAGES D’ICI RDI

Jeudi 7 septembre 2017 – Ken Burns, l’un des plus célèbres documentaristes américains, fait équipe avec Lynn Novick pour faire revivre la guerre du Vietnam au plus près de ceux qui l’ont vécue, Vietnamiens et Américains dans une fresque documentaire digne d’Apocalypse Now. Cette série exceptionnelle en neuf épisodes adaptée spécialement pour ARTE et ICI RDI sera diffusée en primeur aux GRANDS REPORTAGES le lundi à 20 h à compter du 16 octobre.

Cette tragédie aux dimensions épiques qui fit plus de trois millions de morts en une trentaine d’années nous est contée à travers les récits intimes de près d’une centaine de témoins : simple militaire ou dirigeant, journaliste ou activiste, déserteur, diplomate ou sœur d’un soldat défunt… Au cours d’un récit où le rythme s’accélère d’épisode en épisode, une foule d’archives inédites, fruit de 10 ans de recherche, de célèbres photos devenues emblématiques, de films amateurs ou d’enregistrements sonores qui dévoilent les coulisses de la Maison-Blanche, racontent l’histoire d’une guerre qui a divisé l’Amérique et l’opinion mondiale pour toujours.

Les épisodes :

1. Indochine, la fin (1858 – 1961) – 16 octobre
Au terme d’une guerre longue et brutale, les révolutionnaires du Viet Minh menés par Hô Chi Minh mettent fin à près d’un siècle de domination coloniale française. En 1954, les accords de Genève divisent le pays en deux. Au Sud, dans la logique de la guerre froide les États-Unis apportent leur soutien au régime autocratique du président Diem.

2. Insurrection (1961 – 1963) – 23 octobre
Conseillé par le ministre de la Défense Robert McNamara, favorable au concept de « guerre limitée », le président Kennedy envoie des bataillons des forces spéciales combattre aux côtés de l’armée sud-vietnamienne, mais l’insurrection Viet-Cong, qui gagne du terrain.

3. Le bourbier (1964 – 1965) – 30 octobre
Alors que le chaos menace à Saïgon, où huit gouvernements se succèdent en dix-huit mois, Hanoï et le Viet-Cong multiplient les offensives. Le président Johnson réplique en lançant des raids aériens sur le Nord-Vietnam puis envoie les premières troupes de Marines au Sud-Vietnam.

6 novembre : Relâche (spéciale de 24|60 sur les élections municipales)

4. Le doute (1966 – 1967) – 13 novembre
Le Président Johnson envoie toujours plus d’appelés au Vietnam tandis que des troupes nord-vietnamiennes renforcent le Viet-cong au Sud. Été 1967 : la contestation antiguerre s’étend et vire à l’affrontement. Fin 67, pétri de doutes, Robert McNamara quitte le ministère de la Défense.

5. Révoltes (janvier – juillet 1968) – 20 novembre
À la veille des célébrations du Têt, les troupes nord-vietnamiennes et les forces Viet-Cong lancent une série d’attaques-surprises coordonnées sur les grandes villes et bases militaires. Cette offensive est un échec militaire, mais signe une défaite morale pour les États-Unis divisés et secoués par les assassinats de Martin Luther King et Robert Kennedy.

6. Fantômes (juin 1968 – mai 1969) – 27 novembre
Pendant que la jeunesse manifeste contre la guerre aux États-Unis comme dans le monde entier, au Vietnam, la propagande d’Hanoï minimise ses pertes tandis que des milliers de civils innocents perdent la vie au nord comme au sud.

7. Mer de feu (avril 1969 – mai 1970) – 4 décembre
Au printemps 1969, 543 482 soldats américains sont au Vietnam et 40 794 sont morts. Le moral des troupes est au plus bas. Le massacre commis par des soldats américains à My Lai en mars 1968 scandalise l’opinion publique. Le président Nixon amorce un désengagement, mais envoie des troupes se battre au Cambodge.

8. Guerre civile (mai 1970 – mars 1973) – 11 décembre
Avec le retrait progressif des troupes américaines, les forces Sud-vietnamiennes, désormais seules, subissent des pertes terribles. Les Américains répliquent par des bombardements massifs dénoncés dans le monde entier.

9. L’effondrement (de mars 1973 à aujourd’hui) – 18 décembre
Alors qu’éclate le scandale du Watergate, les Américains se retirent du Vietnam suite aux accords de Paris signés en janvier 1973. Saigon tombe le 30 avril 1975. Le processus de normalisation communiste provoque le départ de 1 500 000 boat-people. Quarante ans plus tard, Vietnamiens et Américains impliqués dans cette guerre tragique en cherchent toujours le sens.

Réalisateur de grandes séries documentaires sur l’histoire des États-Unis, dont une particulièrement marquante sur la guerre de Sécession, Ken Burns a ainsi défini l’importance de ce projet auquel il a consacré dix ans en compagnie de Lynn Novick : « Savoir si cette guerre était juste ou non, si son terrible coût humain en valait la peine, sont des questions qui divisent fortement les citoyens américains comme les Vietnamiens, y compris dans le camp des vainqueurs. » Lynn Novick, qui a notamment cosigné les séries de Ken Burns sur le baseball et le jazz ajoute : « Ce que nous avons cherché à faire, c’est éclairer d’un regard neuf un sujet très important et mal compris, ou mal connu chez nous et ailleurs. »

VIETNAM, un véritable événement télévisuel aux GRANDS REPORTAGES d’ICI RDI, à suivre dès le lundi 16 octobre à 20 h.

Réalisation : Ken Burns et Lynn Novick
Production : Florentine Films, en association avec ARTE France et PBS/WETA
Réalisateur-coordonnateur (Les grands reportages) : Georges Amar

- 30 –