Publié le 19/04/17 09:50
RADIO-CANADA

Philippe Arseneault : lauréat du Prix de la nouvelle 2017

PRIX DE LA CRÉATION RADIO-CANADA

PHILIPPE ARSENEAULT : LAURÉAT DU PRIX DE LA NOUVELLE 2017

Mercredi 19 avril 2017 – Radio-Canada et CBC, et leurs partenaires – le Conseil des arts du Canada, le magazine Air Canada enRoute et le Banff Centre des arts et de la créativité –, ont annoncé aujourd’hui que Philippe Arseneault, auteur de la nouvelle Chercher toujours, est le lauréat du Prix de la nouvelle 2017, un des trois Prix de la création Radio-Canada. Son texte a été choisi parmi plus de 800 textes inédits reçus en français de partout au pays.

En plus d’un prix en argent de 6 000 $ offert par le Conseil des arts du Canada, Philippe Arseneault profitera d’une résidence d’écriture au Banff Centre des arts et de la créativité (Alberta), son texte sera publié dans le magazine Air Canada enRoute ainsi que sur ICI on lit et il sera l’invité de Marie-Louise Arsenault le jeudi 20 avril à l’émission Plus on est de fous, plus on lit!, diffusée du lundi au vendredi à 13 h sur ICI Radio-Canada Première.

Philippe Arseneault est originaire de La Tuque en Mauricie. Avocat de formation, il a travaillé à Toronto et Regina, puis a vécu presque 10 ans en Chine avant de s’installer à Montréal où il est journaliste au journal Les Affaires. Il est l’auteur de Zora, un conte cruel (VLB, Prix Robert-Cliche du premier roman) et de Ma sœur chasseresse (Québec Amérique). Il raconte : J’écris depuis l’âge de 22 ans environ. J’ai su que je voulais devenir écrivain quand j’ai constaté que je pouvais devenir écrivain […] Ce sentiment m’a envahi une fois que j’eus beaucoup avancé la rédaction de mon premier roman. J’ai eu comme un sentiment d’irréversibilité très grisant.

Dans sa nouvelle Chercher toujours, qu’on peut lire dans son intégralité sur le site Radio-Canada.ca/icionlit, une avocate ultra-chic marche près du square Viger par une froide soirée de janvier : elle va chercher son enfant à la garderie. En chemin, un vieil Inuk l’interpelle. Il cherche sa fille itinérante et lui demande son aide. En voici les premières lignes :

«Tu ne récupères jamais ta fille à la garderie après le travail. La femme de ménage guatémaltèque s’en charge, avec le véhicule de la famille (une Acura RLX 2015Bellanova blanc nacré). Mais ce matin, Rigoberta a pris congé en prétextant un rhume. Ton mari est à Boston pour la semaine, il négocie avec un client. Or, il faut impérativement ramasser Anaïs-Jeanne au CPE avant 17 h 30, sans quoi on écope d’une amende, et puis ça paraît mal auprès des éducatrices. »

Le jury, composé cette année de l’auteur et membre du groupe Loco Locass Biz et des auteures Ying Chen et Audrée Wilhelmy, a choisi à l’unanimité de récompenser « un texte renversant, qui respecte les codes de la nouvelle et qui suscite, en quelques pages, une réflexion sociale importante sur la place des Autochtones dans les villes du Québec ». Malgré sa dureté et sa violence, ce texte est une invitation à l’empathie, à la chaleur et à la bienveillance qui offre une occasion de repenser son rapport aux autres .

Les quatre finalistes reçoivent un prix en argent de 1000 $ offert par le Conseil des arts du Canada. Il s’agit de Geneviève Boudreau pour La clef de la Barbe bleue. Fanie Demeule pour Camille, Daniel Guilbeault pour La Fiancée du maître et Kiev Renaud pour Pratique d’incendie. Leurs nouvelles peuvent également être lues sur le site Radio-Canada.ca/icionlit.

Du côté anglophone, le lauréat du CBC Short Story Prize est Alix Hawley de Kelowna, Colombie Britannique pour Witching. Son texte peut être lu sur CBCBooks.ca

Les Prix de la création Radio-Canada
Véritables tremplins pour les écrivains canadiens depuis 1945, les Prix de la création Radio-Canada (Radio-Canada.ca/icionlit) sont ouverts à tous, amateurs ou professionnels. Ils récompensent chaque année les meilleurs récits, nouvelles et poèmes originaux et inédits soumis au concours. Au fil des ans, ils ont permis de révéler au public de nombreux talents devenus depuis des incontournables de la littérature d’ici et rayonnent au-delà frontières : Michel Tremblay, Normand de Bellefeuille, Martine Audet, Arlette Cousture, Marie-Sissi Labrèche ou Mélanie Vincelette. Marie-Louise Arsenault, l’animatrice de l’émission Plus on est de fous, plus on lit! sur ICI Radio-Canada Première, en est la porte-parole.

Le Conseil des arts du Canada
Le Conseil des arts du Canada est l’organisme national de soutien aux arts du Canada. Nous favorisons l’excellence artistique et la défendons afin que les Canadiennes et Canadiens participent à une vie culturelle riche et en apprécient les bienfaits. En 2015 2016, nous avons investi 157,4 millions de dollars dans la création artistique et l’innovation avec nos subventions, nos prix et nos paiements. Nous dirigeons également des projets de recherche, organisons des activités et travaillons en partenariat, afin de faire progresser le secteur artistique et de bien ancrer les arts au cœur des communautés de l’ensemble du pays. Relevant du Conseil des arts, la Commission canadienne pour l’UNESCO fait la promotion des valeurs et des programmes de l’UNESCO, afin de contribuer à un avenir de paix, d’équité et de viabilité pour les Canadiens. La Banque d’art du Conseil des arts fait la prestation de programmes de location d’œuvres d’art contemporain et aide à faire avancer l’engagement du public envers les arts. Le Conseil des arts du Canada verse des paiements annuels à plus de 17 000 auteurs canadiens dans le cadre du Programme du droit de prêt public (DPP), à titre de compensation pour l’accès gratuit du public à leurs livres dans les bibliothèques publiques canadiennes.

Le magazine Air Canada enRoute
Le magazine Air Canada enRoute est lu chaque mois par plus d’un million de lecteurs. Distribué à bord de tous les avions d’Air Canada, dans les salons Feuille d’érable du monde entier, ainsi que dans certains hôtels et boutiques nord-américains, il est une source d’inspiration pour les voyageurs et se démarque par sa signature visuelle et son graphisme innovateur. Air Canada enRoute est publié par Bookmark, l’un des chefs de file mondiaux du marketing de contenu.

Le Banff Centre des arts et de la créativité
Fondé en 1933, Banff Centre des arts et de la créativité est une organisation d’apprentissage d’envergure internationale basée sur un héritage exceptionnel en matière d’excellence en développement artistique et créatif. Le Centre, qui n’offrait à l’origine qu’un seul cours de théâtre, s’est développé au fil du temps et joue maintenant un rôle de premier plan dans des dizaines de disciplines axées sur les arts, la culture et la créativité. Occupant un vaste campus au cœur des spectaculaires Rocheuses canadiennes, Banff Centre des arts et de la créativité a pour mission d’inspirer tous les artistes, chefs de file et penseurs afin qu’ils libèrent leur potentiel de création qui leur permettra d’apporter une contribution unique à la société. Pour ce faire, le Banff Centre offre des programmes d’apprentissage transdisciplinaires, des spectacles de calibre mondial, ainsi que des activités de sensibilisation du public.

- 30 –